Leaderboard

Aucun choix d'articles!     Panier  
Vous êtes ici: Nouvelles 19. Septembre 2019
Recherche
Gastroplattform
Nouvelles
Recherche avancée
Dépistage / diagnostic
Traitements
Directives
Perfectionnement
Nouvelles
Recherche de documentation spécialisée
Congrès et sessions
Services et outils
Liens
Rect Top
  Écriture: écriture augmenter écriture diminuer Envoyer comme e-mail Aperçu avant impression

 
Troubles de stress post traumatique fréquents avec la maladie de Crohn
 
Violences, catastrophes naturelles et accidents peuvent typiquement causer un trouble de stress post traumatique (TSPT). L’équipe du professeur R. von Känel, de la clinique de médecine psychiatrique de l’hôpital de l’Ile, a maintenant montré dans son étude que la maladie de Crohn peut aussi engendrer un TSPT, ce dernier influençant à son tour négativement la maladie de Crohn.

597 adultes atteints de la maladie de Crohn ont pris part à l’étude suisse. A début, les auteurs ont souhaité déterminer, au moyen de la ’’Post-traumatic Diagnostic Scale’’ (score entre 0 et 51 points), si un TSPT était présent. Les participants ont ensuite été observés pendant une année et demie. L’objectif primaire de l’étude était le risque d’une aggravation de la maladie de Crohn en fonction de l’amplitude du stress post traumatique. Un TSPT était défini tel que le score valait ≥ 15.

 

19.1% des patients de la maladie de Crohn ont atteint un score ≥ 15. Les personnes atteintes d’un TSPT avaient un risque 4.3 fois plus élevé que les participants avec un score < 15 et un risque 13 fois plus élevé que ceux avec un score de 0 (9.8% des participants) de subir une aggravation de leur maladie. Le risque d’une aggravation était multiplié par un facteur de 2.2 par déviation standard.

 

Conclusion des auteurs: les troubles de stress post traumatique sont fréquents avec la maladie de Crohn et sont associés à un risque d’aggravation fortement élevé. La recherche d’un stress post traumatique chez les patients ainsi qu’une psychothérapie appropriée au TSPT permettent d’influencer positivement le développement de la maladie.


Frontline Gastroenterol 2010, online Publikation 1. Dezember - Cámara RJ et al

10.12.2010 - dde


 
Rect Bottom
Adserver Footer
 

Sky right 1