Leaderboard

Aucun choix d'articles!     Panier  
Vous êtes ici: Nouvelles 21. Novembre 2019
Recherche
Gastroplattform
Nouvelles
Recherche avancée
Dépistage / diagnostic
Traitements
Directives
Perfectionnement
Nouvelles
Recherche de documentation spécialisée
Congrès et sessions
Services et outils
Liens
Rect Top
  Écriture: écriture augmenter écriture diminuer Envoyer comme e-mail Aperçu avant impression

 
Hépatite C: La thérapie standard avec le télaprévir est plus efficace
 
Le degré d’efficacité de la thérapie standard avec peginterféron/ribavirine n’est pas satisfaisant chez les patients avec une hépatite C chronique de génotype 1. Jacobson et ses collègues ont étudié l’efficacité du télaprévir, un inhibiteur de la protéase.

1088 patients infectés par l’HCV de génotype 1 et sans traitement antiviral préalable ont pris par à cette étude randomisée de phase III, avec groupe de contrôle placébo et à double aveugle. Ils ont bénéficié d’une des trois thérapies suivantes :

  • Groupe T12PR: combinaison télaprévir et peginterféron alfa-2a/ribavirine pendant 12 semaines, puis peginterféron/ribavirine uniquement (pendant 12 semaines si aucune trace de l’ARN-HCV n’était visible aux semaines 4 et 12, ou pendant 36 semaines si de l’ARN-HCV était présent à ces deux dates)
  • Groupe T8PR: combinaison télaprévir et peginterféron/ribavirine pendant 8 semaines, puis peginterféron/ribavirine plus placébo pendant 4 semaines, puis peginterféron/ribavirine uniquement (pendant 12 semaines si aucune trace de l’ARN-HCV n’était visible aux semaines 4 et 12, ou pendant 36 semaines si de l’ARN-HCV était présent à ces deux dates)
  • Groupe PR: peginterféron/ribavirine plus placébo pendant 12 semaines, puis peginterféron/ribavirine seul pendant 36 semaines.
    L’objectif principal de cette étude était de déterminer le nombre de patients chez qui aucune trace d’ARN-HCV n’était visible 24 semaines après la dernière prise du médicament.

 

La durée du traitement s’est élevée à 24 semaines pour 58% des patients traités avec le télaprévir. Le traitement avec télaprévir s’est montré significativement plus souvent efficace contre le virus que celui sans télaprévir; le taux de patients ne présentant plus d’ARN-HCV 24 semaines après la fin du traitement était de 75% pour le groupe T12PR, 69% pour le groupe T8PR, et 44% pour le groupe PR (p<0.001 pour les deux comparés au PR). Des effets indésirables tels qu’anémie, troubles gastro-intestinaux et éruptions cutanées sont apparus plus souvent sous la combinaison télaprévir et peginterféron/ribavirine que sous peginterféron/ribavirine seul. Le taux d’interruption du traitement à cause d’effets indésirables était de 10% pour les groupes T12PR et T8PR, et de 7% pour le groupe PR.

 

Conclusion des auteurs: le traitement avec télaprévir combiné au peginterféron et ribavirine augmente  significativement le taux d’efficacité contre le virus chez les patients infectés par une hépatite C chronique de génotype 1. Une thérapie de 24 semaines était dans la plupart des cas suffisante.


N Engl J Med 2011;364:2405-2416 - Jacobson IM et al

28.07.2011 - dde


 
Rect Bottom
Adserver Footer
 

Sky right 1